prevention alcool
Mardi, 24 Octobre 2017
Informations et conseils à destination des parents sur les risques liés à la consommation d'alcool chez les jeunes.

chaine-youtube

bloc_2340

Les dangers de la consommation d'alcool chez l'adolescent

Les jeunes sont beaucoup plus fragiles que les adultes tant au niveau physique qu’émotionnel. Une quantité d’alcool qui aura peu d’effet sur un adulte, peut avoir des effets considérables sur l'organisme d’un enfant ou d’un adolescent ! 

En règle générale, les adolescents ont un poids inférieur à celui des adultes. L’alcool se répartit dans une quantité plus faible de liquide corporel et la concentration d’alcool dans le sang se trouve ainsi augmentée. A cela s’ajoutent les mêmes différences entre filles et garçons que chez les adultes. Chez les jeunes, les enzymes contribuant à l’élimination de l’alcool par le foie sont présentes en plus petite quantité. Il est cependant difficile de donner des indications précises sur la vitesse d’élimination de l’alcool chez les adolescents car elle dépend étroitement de leur développement. Une consommation excessive d’alcool à l’adolescence est susceptible d’entraver des processus physiques de développement. De plus, la plupart des jeunes n’ont pas l’expérience nécessaire pour connaître la quantité d’alcool que peut supporter leur organisme : c’est pourquoi ils sont souvent victimes d’intoxications graves lorsqu’ils boivent jusqu’à l’ivresse.

L’ivresse augmente aussi considérablement le risque d’accidents chez les jeunes : consommer beaucoup d’alcool en une seule occasion peut donc être très dangereux pour la santé et peut avoir des conséquences sur la vie sociale de votre enfant.

Plusieurs études ont démontré que plus la consommation d’alcool est précoce, plus le risque de dépendance augmente : le risque devient donc majeur dans le cas d’une consommation répétée intervenant avant 12 ans. La première expérimentation de l’alcool définit les habitudes de consommation future de votre enfant et a souvent lieu dans le cadre familial, et non avec les amis. Il est donc important d’encadrer cette consommation d’alcool afin qu’elle n’entraîne pas des habitudes de consommation excessive par la suite.

 

Comment l'alcool agit sur l'organisme humain adulte?

1. Absorption de l’alcool : dès l’ingestion, l’alcool passe dans le sang. Il faut environ une heure pour que tout l’alcool ingéré se retrouve entièrement dans le sang. Dans l’estomac et l’intestin, la vitesse d’absorption peut varier selon la quantité d’aliments consommés et le métabolisme de chacun. L’alcool agit plus vite sur un estomac vide qu’au cours d’un repas. 

2. Distribution de l’alcool : l’alcool se répand par la circulation sanguine générale dans la quasi-totalité des tissus contenant de l’eau, et se diffuse dans toutes les parties du corps. Il se concentre principalement au niveau du cerveau, du foie, du cœur, des reins et des muscles.

3. Métabolisme de l’alcool : le foie élimine 90% à 95% de l’alcool ingéré grâce à ses enzymes spéciales. Il métabolise l’alcool à un rythme approximatif de 0,15 g/l de sang à l’heure en le transformant en substances diverses.

4. Elimination de l'alcool : la principale voie d'élimination de l'alcool est la voie rénale. Le reste de l'alcool (5%) est évacué sans transformation dans l'air des poumons, la sueur et la salive.

bt-prendre-rdvbt-qui-consulter

Agence web Peach